L'Herbe Folle

29 mars 2017

Formez-vous à la naturopathie du 21ème siècle !

logo

photo_INH

 credit photo : @Gajus fotolia

Quel immense plaisir que celui de vous annoncer l’ouverture d’un nouveau venu dans le monde de la Naturopathie : L’Institut de Naturopathie Humaniste ou INH.

Immense plaisir pourquoi me direz-vous ?

Et bien tout d’abord parce que ce projet de formation est porté par une chère amie, Odile Chabrillac. Une femme talentueuse, excellente naturopathe, reconnue pour son approche performante et moderne de cet outils de santé formidable.

Pédagogue, bienveillante et passionnée, elle est l’auteure d’ouvrages de bien-être qui font références. C’est, de plus, une psychothérapeute de talent.

Et bien cette femme exceptionnelle a eu la bonne idée de transposer toutes ses valeurs, tout son savoir, toute son expertise dans un programme de formation passionnant.

 La Naturopathie est déjà une discipline captivante, ses fondamentaux sont le socle indispensable à toute formation dignes de ce nom, mais ce qui distingue l’INH réside indiscutablement dans la richesse des matières et des approches thérapeutiques modernes qui y sont enseignées. Cette transmission de savoir est dispensée par les meilleurs praticiens dans chacune des disciplines ! De la Haute Couture Naturopathique, pour emprunter cette vue de l’esprit à mon amie Celine (autre femme de talent à découvrir d’urgence).

 Et puis il y a aussi cette particule….qui sonne comme un vent nouveau sur la planète Naturo…HUMANISTE…..pourquoi ce mot ?

Humaniste parce que porté par des valeurs qui font la part belle à l’empathie, à la bienveillance, à l’engagement qui révèle le meilleur de soi, au regard chaleureux et rassurant, à l’éthique et à l’intégrité morale et physique que les praticiens formés par l’INH porteront fièrement.

 Je l’attendais cette formation, cette école, cet institut accessible, dépoussiéré, solide et concret….

 L’INH n’est pas une énième école de Naturopathie..non non non….c’est THE PLACE TO BE de la nouvelle génération de Naturo !

 Et vous savez quoi….et bien j’en suis !!!! J'ai l'honneur de faire partie de cette belle équipe et de suivre également le cursus de formation.

 Vous aussi vous partagez ces valeurs ? Vous aussi êtes de la trempe de ces praticiens en devenir sérieux, tendances et optimistes ?

 Alors rendez-vous sans plus tarder sur la page FaceBook de L’INH !

Je répondrais avec plaisir à vos questions !


30 septembre 2016

L’alimentation…ce bordel intersidéral…

 

 

Question : comment manger sereinement et en santé ?

Si vous me suivez, vous savez que durant ma grossesse je suis passée par une phase curative crudivore, cette approche alimentaire a réussie à régler de gros soucis de psoriasis dont j’avais du mal à me défaire.

Elle m’a également permis de remettre les compteurs à zéro car grâce à cette alimentation, j’ai pu remettre de l’énergie dans mon corps, éliminer les kilos superflus, retrouver une peau en pleine santé.

Ensuite, je suis retournée naturellement à une alimentation « classique ».

Mais voilà. Qu’entend-t-on par alimentation classique ?

Passionnée par la nutrition et le sport, je peux vous assurer que j’en passe du temps à lire des livres sur tout ce qui traite du « bien manger ». Et là, c’est pareil, le « Bien manger » est porté par quel type de régime quotidien ?

Crudivorisme, paléo, sans gluten, macrobio, véganisme, végétalisme….pfffff….et bien entendu, avec toutes les contradictions qui opposent souvent toutes ces différentes approches alimentaires.

Un coup, les céréales sont bonnes pour la santé, les sans gluten encore plus et puis finalement elles sont toutes à bannir…un coup les fruits sont une panacée pour la santé et puis finalement rien n’est si sûr..un coup la viande « c’est mal », un coup c’est super…mangez cru c’est parfait, mais mangez cuit c’est indispensable…..STOOoooooooPPPppppp !

Pour tout vous dire, c’est l’indigestion d’information ! (ah ah ah)

J’arrive à saturation et j’en suis à me dire que finalement, il n’y a pas foncièrement de régime miracle, mais uniquement des choix et des pratiques de bon sens.

En ce moment, j’ai des contre-exemples qui font froid dans le dos…et qui attestent bien que l’alimentation ne peut, de toute façon, nous prémunir de façon ultime de la maladie (grave ou pas).

Des connaissances crudivores qui développent des cancers alors que ce mode alimentaire est censé vous en protéger. Des végétariens qui vont bientôt disparaître tellement leur fonte musculaire est impressionnante. Des frugivores en déliquescence avec des cheveux et des dents que les momies ne leur envieraient même pas……c’est inquiétant.

Évidemment, dans tous ces types de consommateurs, il y en a également qui resplendissent de santé et qui ont finalement su trouver leur équilibre alimentaire ou qui gère leur mode d’alimentation de main de maître sans commettre d’erreur fatale.

Et c’est bien là qu’est le problème finalement, le problème c’est qu’avant d’embrasser un régime alimentaire spécifique, on se laisse séduire par l’apparence des ambassadeurs qui nous les vantent. Souvent jeunes, beaux, musclées..belles dents blanches, chevelure soyeuse, œil pétillant, ou bien âgée mais resplendissant de santé et de vitalié…ça laisse rêveur..et on a envie nous aussi d’en être !

Mais ce que l’on se dit rarement, c’est que cette alimentation qui réussit à certain, ne nous réussira pas à nous…alors on peut se prendre au jeu et essayer ! Il serait même dommage de ne pas le faire car avant de trouver, il faut bien chercher !

Mais quand visiblement votre métabolisme s’épuise, que votre apparence se dégrade, que votre fatigue s’accentue….il faut prendre conscience que la limite est atteinte et passer à autre chose….ou rectifier le tir.

Si je dois retenir un livre, un seul, qui est dans l’équilibre des choses et le bon sens, c’est celui du professeur Joyeux : « Changer d’alimentation ». Très bien documenté, il fait la part belle aux légumes, aux fruits, aux produits bruts et de qualité, il fait le point sur les compléments alimentaires à privilégier, à leur action sur votre organisme et vous donne également des protocoles de prévention facile à mettre en place.

Avec le recul de toutes mes lectures, il y a quand même des points communs ultimes sur lesquels on peut s’appuyer sans trop douter :

- bannir toutes les produits industriels bourrés de sucres, de gras, d’éléments chimiques douteux car comme le disait notre cher JP Coffe « C’est d’la merde ».

- écarter sans regret les sodas, jus de fruits qui ne sont ni plus ni moins que du sucre liquide

- écarter les laitages qui causent beaucoup de tort à la santé

- faire la part belle aux légumes, cru et cuits à la vapeur douce

- profiter des fruits de saison raisonnablement car certaines personnes se déminéralisent avec leur consommation excessive (ne demandez pas comment et pourquoi, j’en sais rien, mais je sais que ça existe car il y a beaucoup de témoignages en ce sens)

- limiter la consommation de céréales, et de céréales sans gluten

- limiter la consommation de viande, et choisir de la viande de très bonne qualité (si cela existe encore !), de même pour les œufs et le poisson.

J’ajouterai également que le plaisir est fondamental dans l’alimentation. Donner du bon carburant à son corps, apprécier les saveurs, prendre le temps de cuisiner est primordial. Quand on sait que c’est finalement l’excès qui génère les problématiques, on peut espérer qu’en équilibrant son assiette et ses rituels alimentaires on sera dans le juste !

Ajoutons à cela une activité physique régulière, une vie sociale riche et épanouissante et une gestion du stress…et là je crois qu’on tient un programme pas trop mal !

Pour ma part, on va dire que mes repas se résument à cela :

- de belles salades de crudités en entrée avec une sauce cru (d’ailleurs je vous recommande chaleureusement le livre de Karolina et Abel « Saucez Cru », qui est une mine d’or pour agrémenter vos salades)

- des légumes cuits à la vapeur douce, mais aussi cuisinés sous toutes leur forme : gratin, omelette, vapeur, tarte crue , pizza végétarienne avec base végétale, cake aux légumes sans gluten…bref, le champs des possibles est assez vastes !

- des fruits en smoothie le matin (surtout des bananes à vrai dire), combiné avec un supplément en vitamine B12 et en spiruline.

- pas de viande mais des œufs et pas de poisson car..j’aime pas ça…bon, une faiblesse quand même pour le poisson cru, mais la qualité des poissons est tellement médiocre que ça me donne même plus envie.

- très très peu de céréales, de noix, de produits sucrés et pas de pain

- pas de produits laitiers car réaction cutanée immédiate, pas de produits issus de l’industrie…

Je profite des saisons pour intégrer des régimes spécifiques, ainsi, l’été je vais être très crudivore car le climat chaud va permettre à mon corps de bien assimiler cette diète, que j’adore en plus…puis, vers l’automne, c’est vers le véganisme que je vais me tourner et ce, jusqu’à ce que les beaux jours reviennent, mais en intégrant quelques recettes crues pour les entrées et les desserts !

Je prends un peu de tout, je fais à ma sauce et surtout, j’observe si cela me convient…et je prends du plaisir.

Posté par Herby à 23:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 septembre 2016

L’écologie, une notion globale

image

 

Je ne sais pas si vous l’avez observé, mais considérer le corps et l’esprit comme un tout indissociable, devient une notion de plus en plus évidente pour les acteurs de la santé.

De même, nombreux sont les témoignages de personnes ayant décidé de remettre les compteurs de leur esprit à zéro et qui se sont vu guérir de maux ou de maladies qui leur pourrissaient l’existence jusqu’alors.

Tout cela semble encourageant pour favoriser la réussite des futurs protocoles de soins conseillés par nos soignants. Thierry Jansen, chirurgien devenu psychothérapeute, incarne parfaitement cette néo-médecine faite de cohérence et d’unité. Il est un des rares à promouvoir l’aspect écologique du corps et de l’esprit réunit.

Pourtant, si dans nos sociétés « modernes », nous semblons découvrir cet aspect novateur des choses, il est bon de rappeler que dans toutes les médecines ancestrales, cette unité est une base aussi évidente que naturelle. Les arts énergétiques comme le Qigong, le Taichi chuan, le yoga, la méditation sont des exemples d’outils de santé où l’alchimie entre l’esprit et le corps font merveilles.

La notion d’écologie est donc incomplète si on n’y adjoint pas l’élément mental. Et cela se traduit comment concrètement ?

Concrètement, faire des efforts alimentaires et sportifs pour favoriser sa longévité et sa santé c’est déjà plus que correct. Engager sa consommation vers des produits bio, végétariens ou végétaliens pour confirmer son engagement envers la santé et l’environnement, c’est encore mieux. Mais si votre esprit est pollué par le stress, les traumas, les pensées négatives ou parasites, les angoisses…il manque une pièce au puzzle. Et quelle pièce ! La plus importante, la plus puissante et la plus efficace, celle de prendre soin aussi de votre mental.

NOURRIR VOTRE ESPRIT…voilà un programme vital ! Votre mental conditionne tout, votre esprit EST la clé de voûte à toute l’architecture extérieure et intérieure de votre VOUS.

Toutes les études liée à la santé et la longévité convergent vers un dénominateur commun : le bien-être intérieur, autrement dit : le bonheur, l’apaisement, la confiance, les relations sociales riches, le lâché prise, etc…

Tout cela s’acquière par une multitude de techniques : des lectures inspirantes, une psychothérapie, la pratique d’une discipline énergétique, des séances de développement personnel, la mise de côté de facteurs de stress, la libération de schéma de pensé limitant ou la réalisation de soi…et tant d’autres encore !

Notre environnement matériel est source de pollution tout comme les informations qui rentrent dans notre cerveau : les journaux télévisés hyper anxiogènes, les personnes négatives, les sites internet remplis d’horreur et de faits divers insupportables, les obligations que l’on s’inflige par peur de dire non…bref, vaste sujet.

Pour avoir un esprit sain et un mental fort, il est donc nécessaire d’agir sur les sources qui nous entrainent au plus bas de notre vitalité et d’utiliser des outils qui vont augmenter notre résistance psychique.

Tout comme on fait un nettoyage de printemps chez soi, prévoyez d’en faire de même avec tout ce qui peut nuire à votre équilibre. Vous êtes en capacité d’ inverser la tendance:

tirez un trait sur les personnes qui vous pompent, arrêtez de regarder des programmes qui ne vous apportent que dégout, horreur et stress (fini BFM TV non stop ou les Anges de la télé-réalité ! ), faites la paix avec votre passé en vous offrant une parenthèse thérapeutique, mettez la priorité là où elle est vraiment essentielle, dérogez à vos emplois du temps rôdés comme du papier à musique, travaillez sur votre respiration, lancez-vous dans cette activité qui vous tente depuis des années, osez dire ce que vous pensez et libérez-vous, ….bref, soyez le maître absolue de ce que vous souhaitez imprimer dans votre esprit et dans votre vie.

En neurosciences, il est formellement identifié que les effets d’un mental malmené créé des dommages très impactant sur l’organisme…le contre-pied à tout cela est donc de s’offrir un bon équilibre et une vitalité d’esprit à toute épreuve.

Vous êtes un tout. Prenez soin de vous dans votre globalité et remerciez-vous chaque jour pour toutes les bonnes choses que vous aurez su donner à votre esprit.

Pour aller plus loin :

  • Les ouvrages de Christophe André (Méditer jour après jour est absolument formidable si vous souhaitez vous lancer dans la pratique)

Posté par Herby à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]