IMG_20160513_155919

Aujourd'hui, j'ai le plaisir de vous présenter Chloé.

J'ai rencontré cette charmante personne lors d'un stage d'alimentation crue et j'ai été absorbée par sa pétillante personnalité et les récits de son expérience, de ses voyages.

C'est pleine de conviction et de passion qu'elle a décidé d'ouvrir son restaurant : OLRUN, à Rostrenen (22).

Les premiers retours sont très posititifs et je salue son courage et sa ténacité, car, au pays du cochon, il n'est pas évident d'ouvrir un restaurant de cuisine végétale... encore moins dans une petite commune de 3 500 habitants. C'est un beau pari et je lui souhaite sincèrement toute la réussite qu'elle mérite dans cette ouverture à une autre cuisine, à de nouvelles saveurs...

IMG_20161128_224700IMG_20160721_143949IMG_20161122_231028

 

Je vous laisse découvrir son parcours...et les quelques mots qu'elle a eu la gentillesse de me transmettre pour le blog.

"Je suis une centre-bretonne d'adoption, c'est à dire que j'ai débarqué à Rostrenen à l'été 2015 après presque 6 ans à Montréal à travailler en communication web, et 2 mois et demi en Norvège en wwoofing. 

Ça faisait déjà quelques années que j'avais en tête de monter mon projet, qui a d'ailleurs adopté différentes formes: de la chaussure personnalisable à la tisanerie en passant par les leggings. Le projet final s'est adapté à mon nouveau mode de vie, plus proche de la nature, plus simple, plus végétal, et à l'endroit où j'ai décidé de le monter. 

 A la base, j'ai une formation prépa - école de de commerce et rien ne me prédisposait à la cuisine... Petit à petit, ma réflexion, mes aspirations et des enjeux de santé m'ont poussé à me préoccuper de ce que je mangeais, mais aussi à l'impact de cette consommation sur l'environnement et sur l'économie. 

Ce projet est l'aboutissement de tout ce que j'ai mis en place ces dernières années sans savoir vraiment vers quoi j'allais.

Arrivée en centre Bretagne, j'ai senti que je pouvais me lancer, que c'était enfin le moment. 

De manière moins égoïste, ce projet a pour vocation d'ouvrir les horizons culinaires des gens du coin en leur démontrant que se nourrir autrement, de façon végétale, est possible, et bon pour la santé, de surcroît!

Je travaille le plus possible avec des maraîchers locaux donc, à son échelle, mon projet fait vivre l'économie centre-bretonne qui en a bien besoin!

Ce que j'ai entendu à l'ouverture (et entends encore!) c'est que la nourriture végétarienne ne "nourrit pas", qu'elle est cantonnée aux végétariens; un "carnivore" ne pourrait apparemment pas se passer de viande un seul repas... Beaucoup de personnes restent sur cette fausse croyance et ne veulent pas déroger à leurs habitudes. Heureusement, je me rends compte qu'il y a aussi une population curieuse, qui recherche ce type de nourriture saine et originale. 

 J'arrive bientôt à l'heure du bilan de la 1ère année, et je vais en profiter pour corriger les points et améliorer ce qui peut l'être.

Pour moi, le principal défi est de devoir travailler seule. C'est pesant et me demande beaucoup de temps et d'énergie. Donc, je cherche une collaboration, que ce soit avec un artisan, quelqu'un qui voudrait s'occuper d'un salon de thé, pourquoi pas dans un nouveau local (le mien est un peu petit). Tout est sur la table mais à l'heure actuelle, quelque soit la forme que prendra Olrun, je ne me vois pas redevenir employée! "

 Pour ma part, j'ai prévu de m'y rendre prochainement pour savourer cette délicieuse parenthèse végétale....Merci Chloé !